NOTRE RECETTE DE
BAUME FONDANT POUR LE CORPS

Cette recette est parfait pour les débutants ou celles et ceux qui veulent faire au plus facile :-)

LA RECETTE

Ingrédients :

  • 4 CAS de Karité (40g) 

  • 2 CAS d'huile de coco (20g) 

  • 3 CAS de beurre de Cacao (30g)

  • 2 CAS d’huile végétale précieuse – Argan (ou Jojoba, Abricot, Amande douce, etc) (10g) 

  • 3 gouttes de vitamine e

 

Comment fait-on ?

1) Désinfecter tous vos ustensiles

 

2) Mélanger dans un bol en inox ou verre, au bain marie, l'ensemble des ingrédients, sauf la vitamine e, jusqu'à ce que le mélange soit homogène.   

3) Hors du feu, ajouter la vitamine e. 

4) Transvaser dans votre pot 

5) Optionnel : après avoir laissé le baume refroidir (ou en l'ayant mis au frigo) vous pouvez passer un petit coup de mixeur (bras plongeant ), préalablement désinfecté, pour donner une texture "chantilly" à votre baume. 

Laisser refroidir, 

C'est prêt !  

 

POURQUOI FAIRE SON BAUME POUR LE CORPS SOI-MÊME ?

Parce que les crèmes conventionnelles achetées dans le commerce sont chères et inefficaces sur le long terme !

Commençons par le commencement : le rôle d’une crème « hydratante » n’est en fait pas d’hydrater mais "d’empêcher la peau de se déshydrater".

 

Je vais essayer de vous expliquer cela de la façon la plus simple possible : 

Notre peau est comme une paroi avec des super pouvoirs, qui protège tout ce qui se trouve dans notre corps (organe et compagnie), permet d'éliminer les déchets (sudation, sébum) et a aussi une fonction de transmission d'informations. 

Pour être au top de son efficacité (être souple, empêcher les bactéries de nous attaquer, etc) la peau à besoin d’être hydratée - jusque là tout va bien. 

 

Pour bien jouer son rôle de protection, la peau est donc comme une paroi/barrière, qui ne laisse pas entrer n'import quoi, et elle ne LAISSE PAS, par exemple, ENTRER l’eau dans notre corps. Quand il pleut, les gouttes d’eaux glissent sur notre peau. Quand on prend un bain, on n’absorbe pas toute l’eau de la baignoire. 

 

Donc se mettre de l'eau sur la peau ne va pas "l'hydrater"! Par contre un moyen très efficace d’hydrater sa peau, pour qu'elle soit belle et fasse bien son boulot, c'est tout simplement de boire de l'eau :D

 

Vous allez me dire : mais alors ça ne sert à rien de se mettre quoi que ce soir sur le corps ? 

 

Et bien si, ça peut servir quand même :-). L'objectif, en utilisant un cosmétique sur sa peau, c'est de l'aider à faire au mieux son job (protection, élimination, transmission d'infos). Et certains produits (on va voir plus bas lesquels) font très bien ce job !

 

Pourquoi éviter les « crèmes hydratantes » conventionnelles du commerce ? 

D’abord parce que celles-ci sont constituées essentiellement d’eau (on a vu que ça n’apportait rien à la peau quand ça vient de l'extérieur), dont le seul intérêt est de faire peser davantage votre produit, pour pouvoir le vendre plus cher (les petits malins). Regardez dans votre crème hydratante, je parie que le premier ingrédient de la liste (et donc celui qui représente plus de 50% du produit) est Aqua (= eau) ?!

 

Ce n’est pas tout, les crèmes conventionnelles du commerce contiennent aussi malheureusement très souvent des ingrédients qui sont des perturbateurs endocriniens, les plus courants, pour ne citer qu'eux : parabens (et dérivés) et cyclopentasiloxane. 

 

Dans les crèmes conventionnelles, les ingrédients qui permettent de « renforcer la peau » (qui rendent la paroi / barrière plus efficace) sont presque toujours des huiles minérales. Quézako ? Les huiles minérales sont des corps inertes issus de minéraux, et plus généralement du pétrole / houille (charbon) / schistes. Le problème ? Ces huiles sont inertes (elles ne possèdent pas de vitamines ou d’éléments qui permettent de réparer la peau). Elles agissent comme un pansement : une fois qu’il n’y en a plus sur la peau, la peau est dans le même état qu’avant d’avoir mis la crème (pas réparée d'un poil). De plus, ces huiles minérales issues de la pétrochimie ne sont pas biodégradables, et à chaque fois que vous vous laver, elles vont droit dans les égouts, et puis dans la mer, la terre, et reviennent dans votre verre d'eau...

 

Alors c'est quoi alors la solution ?  Ben de faire ses crèmes soi-même (CQFD), ou alors d'acheter des marques de confiances labellisées.

En effet, les crèmes que l’on fait soi-même ne contiennent QUE des ingrédients actifs (qui empêchent la déshydratation de la peau) : beurres VEGETAUX et huiles VEGETALES, et qui vont interagir avec la peau, pour la réparer en profondeur ! 

LES INGREDIENTS DU BAUME ET LEURS POUVOIRS MAGIQUES

Les ingrédients utilisés dans la recette ont pleins d’autres super pouvoirs, mais nous ne listerons ici que ceux qui nous intéressent pour faire un baume pour le corps efficace ;-)

 

HUILE DE COCO BIO : 

Elle nourrit,  « hydrate », cicatrise et est utile pour la consistance du baume (en dessous de 25 degrés l’huile de coco se solidifie). Et puis quelle odeur :D !

BEURRE DE CACAO BIO : 

Il est très riche en antioxydant. Il protège et nourrit la peau, grâce à son action à la fois cicatrisante et apaisante (contre les brûlures et les gerçures).

BEURRE DE KARITE BIO :

Il nourrit et "hydrate". Il est apaisant, assouplissant, cicatrisant et protecteur. Il est aussi utile pour donner une texture crémeuse à votre baume et faciliter son application.

HUILE D'ARGAN BIO :

Elle est idéale pour nourrir la peau grâce à sa haute teneur en vitamine E et en acides gras. Elle aide au renouvellement cellulaire, et donc à "rajeunir la peau"- ne pas s'attendre à un lifting non plus ;-) 

VITAMINE E : 

Préserve les huiles et beurres végétaux du rancissement.

 

REFLEXIONS COMPLEMENTAIRES

Comme ce baume n'est composé que d’ingrédients actifs (sans additifs inutiles - ou nocifs), ce n'est plus la peine d’en tartiner des tonnes à chaque utilisation. Ce baume vous durera donc très longtemps ! C’est meilleur pour votre santé, c'est écologique ET économique. 

Concernant sont utilisation :  il est plus gras que les crèmes habituellement utilisées, donc après application, attendre un peu que le baume pénètre (5 min) avant de mettre des vêtements fragiles.

Conservation :  Ce baume se conserve plusieurs mois sans problème car la recette ne contient pas de phase aqueuse (la phase aqueuse est ce qui favorise le développement de bactéries dans une recette), et nous y avons ajouté de la vitamine e pour éviter le rancissement des huiles et beurres. D'ailleurs, si l’huile que vous ajoutez dans la recette (en dernier ingrédient) est elle-même très riche en antioxydants (ex : huile de germe de blé), vous n'avez pas besoin d'ajouter de vitamine e. 

Attention en été :  avec de fortes températures, le baume peut changer de consistance et devenir trop liquide, dans ce cas conservez-le au frigo. 

Tips : vous pouvez également utiliser ce baume pour le corps comme baume à lèvre ou comme masque pour les cheveux (si vous avez les cheveux très secs).

 

 

Et si je ne veux pas fabriquer mon baume pour le corps, comment bien le choisir ?

On vous conseille évidemment de faire votre baume vous même car c’est beaucoup plus économique, zéro déchet et tout aussi efficace. Mais si vous n’avez pas le temps ou l’envie, vous pouvez utiliser simplement une huile ou un beurre pure à appliquer tel quel. Voici quelques marques de confiance : 

 

IRIS.H - 1 MARS 2018